LA DRPP GLISSE DANGEREUSEMENT VERS UN MANAGEMENT D’UN AUTRE TEMPS

L’HABILITATION AU SECRET DÉFENSE N’EST PAS UN JOUET. IL NE S’UTILISE PAS À LA MANIÈRE D’UN TORERO IVRE QUI AGITE SA MULETA !

Les retraits se multiplient au détriment d’agents qui n’ont pas démérité, sans qu’il soit possible d’obtenir les motifs qui ont servi à prendre ces décisions car elles sont couvertes par : LE SECRET DÉFENSE !

Après avoir inventé le retrait d’habilitation « différé » mettant l’agent dans l’obligation de continuer ses activités malgré l’annonce du retrait de son HSD, ce qui en dit long sur le sérieux de cet agrément.

La DRPP invente le ROOM SERVICE !

La CGT-INTERIEUR Police rappelle que la prise en charge d’un commissaire et sa famille à la descente d’un avion en provenance des Antilles n’est pas une mission prioritaire nécessitant la mobilisation d’un agent ou de l’adjointe du chef de section sur son temps de repos ou même de travail !

C’est avec ces méthodes de management toxique que cette direction jadis prestigieuse n’arrive plus à recruter et doit prolonger les délais lors des phases de recrutement pour obtenir des candidats…

Vous ne maîtrisiez plus l’art et voici que la manière vous échappe…

LA CGT-INTERIEUR POLICE RAPPELLE QUE LES POLICIERS MÉRITENT LE RESPECT, QU’ILS NE SONT PAS MOBILISABLES ET CORVÉABLES À L’ENVI ET QUE LES RÈGLES D’USAGE DE L’HABILITATION AU SECRET DÉFENSE NE PEUVENT PAS ÊTRE DÉTOURNÉES POUR DEVENIR DES LEVIERS MANAGÉRIAUX. ELLES NE SERVENT PAS DE MOYEN DE GOUVERNANCE MONARCHIQUE, ELLES OBÉISSENT À DES RÈGLES LÉGALES ET DÉONTOLOGIQUES STRICTES.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *