PAF ROISSY C-D-G LA Z.A.P.I (ZONE D’ATTENTE DES PERSONNES EN INSTANCE) ET DEVENUE ZONE PATHOGÈNE AUX RÈGLES SANITAIRES OUBLIÉES !

Depuis quelques jours, des voyageurs en provenance du sous
continent Indien arrivent sur le territoire Français,
augmentant de fait massivement le nombre de personnes
retenues à la Z.A.P.I. Les règles de distanciation sociale
deviennent inapplicables et la santé des personnels
intervenants est sérieusement mise en danger.
Dans ce contexte, les personnels de la Croix-rouge et de
l’A.N.A.F.É ont fait valoir leur droit de retrait pour motif
prophylactique.

Pour seule réponse, l’État sacrifie la santé des personnels
de la P.A.F Roissy, en leur demandant d’intervenir en lieu et
place des associations humanitaires qui ont quitté les lieux.
Pour l’heure, très peu de policiers sont vaccinés contre la
COVID 19. La direction de la P.A.F distribue des masques
FFP2, propose un test salivaire tous les 2 jours et du gel hydroalcoolique (très difficilement accessible le week-end)!! Un tel mépris pour les agents de la P.A.F risque de se
traduire par l’apparition d’un méga cluster francilien du
variant Indien !

Des solutions existent !

Et la santé des personnels ne doit pas se jouer à la roulette
russe !

La préfecture doit de toute urgence, mettre à disposition des
personnes retenues à la Z.A.P.I des locaux d’hébergement,
compatibles avec la situation sanitaire explosive !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *