La Direction de l’Innovation, la Logistique et des Technologies qui n’a rien d’Innovant

100 % des missions quotidiennes du Service des infrastructures Opérationnelles et du Service
Exploitation et Environnement de Travail au sein de la DILT sont les mêmes que celles qui
étaient assumées avant, par les mêmes entités à une lettre près au sein de la DOSTL !
La première d’entre elles est la maintenance ou la mise à niveau d’infrastructures parfois
obsolètes, et la supervision des systèmes qui supportent : la radio, l’informatique, la
téléphonie, la vidéo, l’alarme de sécurité bâtimentaire.
La pérennité de ces activités est primordiale pour maintenir le navire «moyens de
communication» à flots. Mais au fil des années le nombre d’agents qui exercent cette mission a
fondu comme neige au soleil, suite aux différentes réformes, RGPP, etc…
Les personnels encore en place qui permettent malgré tout à ces systèmes de fonctionner au
quotidien souffrent d’un manque de reconnaissance de leurs activités et de leurs compétences,
ce qui peut générer au mieux un manque de motivation, et au pire le souhait de quitter la
direction.
Pourtant, les outils de management existent : la formation et la promotion des agents quels
que soient leurs statuts !
Mais les dés sont pipés car l’égalité de traitement entre les agents n’est plus la
règle, quant à la distributions des primes c’est la loterie !
Comment est-il possible que les cadres de cette «nouvelle» direction de L’INNOVATION
puissent à ce point être à côté du sujet «moyens de communication», en recrutant à tout va des
agents administratifs de catégorie A sans expérience dans le domaine technique au détriment
des intervenants de terrain ?
Pour la GGT-INTERIEUR-Police la priorité des priorités est
le recrutement de techniciens aux profils pointus, afin
d’assurer la continuité de service de ces systèmes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *