Tribune – Police: une restructuration complète s’impose

Une explication simple aux violences policières consiste à affirmer que le corps policier est par essence violent ou a contrario à affirmer que le corps policier n’est pas violent, qu’il y a des individualités douteuses. En tant que syndicaliste policier, je pense que ces violences s’expliquent par la superposition au fil du temps d’une multiplicité d’erreurs. Analyse des perspectives de restructurations qui pourraient aider la police à remettre du lien entre elle et la population.

Lire la suite ici.

0 Partages
Il y a 1 commentaire pour cet article
  1. BONNOT à 17 h 12 min

    Effectivement le vers est dans la pomme de l’institution de la République, Il faut éliminer le vers pour sauver le fruit et l’institution….Bien les camarades de la CGT Police.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *