Réforme du congé bonifié : nous ne devons rien lâcher !

Ensemble, imposons l’ouverture d’un processus de négociation pour le maintien et l’amélioration de nos droits !

A la CGT, c’est une rentrée offensive sur tous les dossiers chauds mis sur le devant de la scène par le gouvernement et notamment celui de la réforme des retraites mais aussi celui de la Fonction publique. Dans le collectif DOM CGT, nous ne serons pas en reste ; d’ores et déjà nous annonçons la couleur avec une Assemblée Générale le 2 octobre à la Bourse du travail de Paris dans la perspective d’élever de nouveau le rapport de force et le niveau de la mobilisation sur le maintien et l’amélioration de nos droits. Comme c’est le cas depuis que le congé bonifié a été conquis en 1978, de nombreux originaires des départements d’outre-mer ont retrouvé, cet été, leur pays et se sont ressourcés en famille. Mais cette période estivale, propice aux départs, n’a pas bénéficié à tout le monde. Toutes celles et ceux qui ont eu leur droit refusé sont restés sur le carreau, victimes de l’interprétation abusive du Centre des intérêts matériels et moraux (CIMM) qui définit le droit à congé bonifié.

Le 2 octobre, Assemblée Générale à 13h30, salle Eugène Hénaff, Bourse du Travail, 85 rue Charlot, 75010 Paris, métro République

Il y a 1 commentaire pour cet article
  1. ANNIE JOUAN à 10 h 12 min

    la vigilance s’impose effectivement afin que les droits soient au minimum maintenus (durée périodicité prise en charge)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *