APPEL A LA MOBILISATION MANIFESTATIONS PARTOUT EN FRANCE 24 SEPTEMBRE 2019

RENDEZ-VOUS PLACE DE LA RÉPUBLIQUE A 14H

POUR :

  • Le maintien de notre régime spécial avec départ à taux plein des 55 ans
  • Une pension d’au moins 75 % du revenu net d’activité pour une carrière complète
  • Le maintien du calcul de la retraite sur les six derniers mois d’activité
  • Le maintien de la bonification du 1 /5ème
  • Le recrutement d’emplois statutaires et la remise à niveau des effectifs dans les services
  • Le maintien des services publics sur l’ensemble du territoire
    CONTRE :
  • L’abandon du statut de policier et de la reconnaissance des spécificités du métier
  • La fin du statut « catégorie active » pour l’ensemble des policiers
  • Les cycles horaires à amplitudes de plus de 1 1 et 1 2 heures de vacation quotidienne
  • L’arnaque de la retraite à points dont la valeur sera variable et le nombre incertain
  • Les exonérations de cotisations sociales dont le CICE pour financer les retraites
  • Le maintien de notre régime spécial avec départ à taux plein des 55 ans
  • Une pension d’au moins 75 % du revenu net d’activité pour une carrière complète
  • Le maintien du calcul de la retraite sur les six derniers mois d’activité
  • Le maintien de la bonification du 1 /5ème
  • Le recrutement d’emplois statutaires et la remise à niveau des effectifs dans les services
  • Le maintien des services publics sur l’ensemble du territoire
    CONTRE :
  • L’abandon du statut de policier et de la reconnaissance des spécificités du métier
  • La fin du statut « catégorie active » pour l’ensemble des policiers
  • Les cycles horaires à amplitudes de plus de 1 1 et 1 2 heures de vacation quotidienne
  • L’arnaque de la retraite à points dont la valeur sera variable et le nombre incertain
  • Les exonérations de cotisations sociales dont le CICE pour financer les retraites

TOUTES ET TOUS CONCERNÉ.E.S !

Contre la destruction de notre régime de retraite, la mobilisation de chacun devient incontournable.
Notre système de société s’appuie sur l’intervention d’un état en capacité d’équilibrer les richesses en protégeant les plus faibles face aux plus forts.
Or, le libéralisme aux affaires, tend à rogner ce modèle conquis par nos parents et grands parents en multipliant les réformes injustes, individualistes qui pousseront les retraités à vivre dans la précarité.
Défendre nos services publics, notre système de retraites n’est pas une utopie. Les financements existent mais la politique actuelle favorise les exonérations fiscales et les cadeaux aux entreprises qui répondent par de vastes plans de licenciements.
Le grand danger de la réforme “Delevoye” provient de la disparition des régimes de base et des complémentaires existants au profit d’un régime universel par points.
Le montant de la retraite devient dès lors inconnu. En effet, la valeur du point sera tributaire de la conjoncture économique ou démographique et sera décidée à Bercy ou à Bruxelles. La pension dépendra de la situation économique, dont on sait qu’elle évolue en fonction des intérêts des entreprises qui usent de leur pouvoir financier pour incliner la politique sociale.
En Allemagne ou en Suède, où un tel système existe, le montant des retraites a fortement et rapidement baissé.

LE GOUVERNEMENT TREMBLE FACE A LA
CONTESTATION QUI S’INSTALLE !
NE LE DÉCEVONS PAS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *