RETRAITES : LES CONSÉQUENCES QU’AURAIT LA RÉFORME MACRON-DELEVOYE

Le rapport remis à Macron par le “Haut-Commissaire aux retraites” Jean-Paul Delevoye, qui vient d’être nommé au gouvernement, préconise la création d’un système de retraite « à points ». Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? La CGT vous explique les conséquences qu’aurait une telle réforme.

Concernant la question de l’âge-pivot sur lequel communique le gouvernement, 64 ans c’est pour la génération née dans les années 60. Pour celle née dans les années 70, c’est 65 ans. Celle des années 80, c’est 66 ans. Et ainsi de suite.

Le système de retraites à points ferait chuter le montant des pensions, qui est déjà bien faible.

Cette réforme, ça veut dire : travailler plus pour gagner moins.
Nous devons tous dire NON À LA RÉFORME DES RETRAITES !

Il y a 2 commentaires
  1. ANNIE JOUAN à 15 h 14 min

    C’est pendant l’activité que se prépare la retraite, après c’est trop tard, les carottes sont cuites comme on dit.

    Non pas qu’il ne faille pas continuer à se battre une fois retraités pour préserver les acquis et les conforter mais les moyens de pression ne sont pas aussi forts.

    Depuis le temps qu’ils en rêvent de laminer le système, sans parler de la sécu comme prochaine étape , et la conjoncture “macronienne” leur offre un boulevard sur lequel nous nous devons de dresser des barricades sinon nous sommes foutus.

    Je m’étonne déjà que la réforme de la fonction publique n’ait pas mis l’ensemble des agents sur les dents et soit passée comme une lettre à la poste.
    Que les “usagers” n’aient pas réagi on peut le comprendre car Ils ne réalisent pas que les services publics auxquels ils seraient parait-il particulièrement attachés et eux par conséquent vont en pâtir, mais que les intéressés au premier chef ne bougent pas, alors là ça me scie !

    OK il y a des mouvements épars : éducation nationale, pompiers, santé, transports , La Poste( pour autant que certains soient encore dans le secteur public) mais justement ils sont dispersés.

    C’est une grève générale qu’il faut pour démontrer l’importance que nous représentons dans et pour la Société.
    Tous ensemble c’est notre devise non ? Tous ensemble et en même temps !

    Vous vous croyez à l’abri parce que le pouvoir a de plus en plus besoin de vous? Qu’en sera-t-il des bonifications “police ” nos fameux et enviés 5 ans , des références de calcul pour le montant final, aujourd’hui les six derniers mois et tutti quanti ?

    Quant à la valeur du point, on sait ce que ce système nous coûte, puisqu’elle est gelé depuis des années pour nos traitements et nos pensions. Si ce système se met en place ils feront ce qu’ils veulent et nous serons perdants, forcément.

    Et rappelez vous que ces prétendus privilèges n’en sont pas, ils compensent nos servitudes et notre taux de cotisation est plus élevé.

  2. MARTINE ARMANSIN à 8 h 35 min

    bonjour,

    je suis tout à fait d’accord avec vous , c’est tous ensembles que nous pourrons faire quelque chose.
    je suis prête à vous suivre pour mener ce combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *