Privatisation d’ADP, pourquoi la CGT-Intérieur n’en veut pas!

Pour rappel le référendum d’initiative partagée a été porté par la CGT auprès des députés depuis des semaines, il a été entendu. Plus de 200parlementaires, de tous bords ont signé une proposition de loi demandant l’organisation d’un Référendum d’Initiative Partagée (RIP).Le syndicat CGT ADP porte un contre-projet à la privatisation envisagée. Lire la suite:

Il y a 1 commentaire pour cet article
  1. jouan à 22 h 44 min

    Tout d’abord il faut tous voter pour que ce référendum ait lieu. Parce que ce sera l’occasion d’exercer le pouvoir que nous tenons de la Constitution et qui tend à nous être confisqué.
    Ensuite réfléchissons au fait que la privatisation des aéroports de Paris concrétiserait la main mise du privé dans un domaine ultra sensible et pas seulement sur le plan sécuritaire. ADP rassemble des intérêts financiers colossaux, une rente dont l’Etat et donc nous , habitants et citoyens de France mais aussi commerciaux, fonciers qui seraient donc abandonnés au Privé qui pourrait géré les transports, les commerces, les personnels, l’environnement, le territoire à sa guise, empocher les bénéfices, vider les caisses et rendre éventuellement en fin d’exercice – très lointain- une coquille vide. Voyez Toulouse, et les autoroutes dont les revenus nous échappent tandis que les tarifs souvent prohibitifs ( A4 Coutevroult 2,30e pour une portion de 1 km !) ne cessent d’augmenter sous de faux prétextes. Ne laissons pas à l’Etat brader les biens publics,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *