Retraites des policiers : Départ anticipé, oui c’est juste !

Le départ anticipé est souvent dénoncé par le Gouvernement. Il le présente comme un privilège et n’est pas justifié pour les bénéficiaires.

La CGT-Fonction publique, par des exemples concrets, démontre le contraire et porte l’élargissement de cette mesure pour les salariés exerçant des métiers pénibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *