Réforme des congés bonifiés : la CGT dénonce une véritable escroquerie !

Suite aux Assises des Outre-Mer et d’une réunion interministérielle, Emmanuel Macron propose de réformer les congés bonifiés en les ramenant à 1 mois tous les 2 ans et de supprimer le mois de bonification.

Le texte (décret en Conseil d’Etat) concernant les congés bonifiés doit passer au Conseil commun de la FP en mai prochain.

La CGT dénonce ce projet qui vise à réduire les droits des agents.

NON ! M. le Président, tous les bénéficiaires du droit à congé bonifié ne vous ont pas demandés à partir « plus souvent et moins longtemps » dans leur département d’origine.

NON ! M. Macron, les 65 jours que nous pouvons passer tous les 3 ans auprès de nos familles en outre-mer ne sont pas trop longs.

Ces contre-vérités, que nous entendons depuis 30 ans, servent une fois de plus de prétextes aux velléités de réformes de ce droit. Si vous voulez vraiment savoir ce que veut la majorité de celles et ceux pouvant prétendre aux congés bonifiés ; la CGT vous le dit : « Une application du droit commune aux trois versants de la fonction publique, une définition claire et simplifiée des centres d’intérêts matériels et moraux (CIMM), l’arrêt des discriminations subies à cause du congé bonifié. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

felis leo ipsum tempus dolor sit dolor. consequat. in accumsan