Accueil > Actualités > ETAT D’URGENCE

ETAT D’URGENCE

vendredi 22 janvier 2016

La CGT-Police fera une intervention volontaire devant le Conseil d’État au soutien du référé-liberté initié pour suspendre tout ou partie de l’état d’urgence.

Maintenir 80% de présence dans les services n’a plus aucun intérêt, excepté celui de fatiguer les policiers et les rendre moins efficaces le jour ou ils devront intervenir.

Cette situation est dangereuse pour les libertés et pour les policiers.