FUSION DES SGAP PARIS ET VERSAILLES, LE PASSAGE EN FORCE !

mardi 1er octobre 2013

Profitant de l’approche de l’époque estivale, les syndicats ont été informés du projet de fusion des SGAP de Paris et Versailles avec un calendrier de discussion des plus serré.

Ainsi, après quelques réunions d’information n’ayant pour seul objectif que de présenter ce qui avait été décidé, la Préfecture de Police a mis à l’ordre du jour dans les comités techniques les textes validant cette fusion et ses effets néfastes sur le personnel.

Pour la CGT, le vote a été clair : CONTRE !!!!!

Aucune visibilité sur les déménagements, sur le sort des agents concernés par les mouvements de service, sur les postes offerts aux agents ne souhaitant pas suivre, sur l’adéquation entre la charge de travail et les effectifs des services fusionnés... Comment aurions-nous pu valider un tel projet !!!

Pour l’ensemble des agents concernés, ce projet a été créateur d’un stress important compte tenu du peu d’information leur ayant été distillée. Sur cette base, nous avons d’ailleurs exigé la tenue d’un C.H.S. sur le sujet en lien avec les risques psycho-sociaux et les déménagements.

D’ailleurs soyons clairs : l’administration elle-même est dans l’incapacité de donner tous les détails de l’opération.

Pour la CGT, cette réforme, inscrite dans la M.A.P. (Modernisation de l’Action Publique), répond uniquement à une logique comptable : moins de personnels et de locaux pour plus d’économies... Bien évidemment au détriment des agents et du service public qui au final devront subir les déboires inévitables de cette réforme.

Mais nous ne sommes pas résignés. Nous continuerons à nous opposer à cette fusion et défendrons les agents pour que leurs droits soient respectés.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter où à consulter nos sites internet :