TRAVAILLER PLUS POUR … AVOIR LE DROIT DE DORMIR AU SERVICE !!!

LA BRF RESSORT LES LITS PICOTS DES CONCSCRITS.

lundi 7 octobre 2013

On nous l’avait promis pendant la campagne du candidat-président, les efforts et les moyens seront mis dans trois grands ministères régaliens, l’éducation nationale, la justice et l’intérieur.

Et bien nous voilà servis ! Les policiers de la BRF, qui effectuent nombre d’heures supplémentaires, et qui rencontrent des difficultés pour regagner leur domicile le soir après une longue journée de travail, pouvaient auparavant bénéficier d’un rapatriement par le biais d’un véhicule dédié à cette mission.
Mais cela pose désormais problème à l’administration, qui préfère garder le dit véhicule pour les patrouilles plutôt que d’aider les fonctionnaires, qui ont assumé leur travail au-delà des heures qui leur sont normalement demandées, à rentrer chez eux pour retrouver leur famille.
Désormais il faudra compter sur de doux lits de camping, installés dans les vestiaires ! Auront-ils également le droit à un bon pour aller dans les douches publiques car, bien entendu, celles installées sur place sont inutilisables, servant de stockage.

Ces collègues, ainsi bloqués sur leur lieu de travail, ne sont-ils pas en fin de compte encore en service ? Vive le service continue !

Notre organisation syndicale ne cesse de dénoncer les dégradations des conditions de travail, un management archaïque et méprisant envers les effectifs et des moyens inexistants, qui vont de pair avec la « fusion » des SGAP de Paris et Versailles, qui va encore être tirée vers le bas...

La CGT-Police ne laissera pas dormir aux services nos collègues, mères et pères de famille.

Pour défendre nos conditions de travail, rejoignez la CGT-Police.