Le mardi 29 Novembre 2016 MOBILISONS NOUS POUR FAIRE ENTENDRE ET GAGNER SUR NOS REVENDICATIONS !

mercredi 2 novembre 2016

Paris le, 2 novembre 2016

POLICE NATIONALE, VOTRE COMBAT N’EST PAS DIFFÉRENT DU NOTRE

Fonctionnaires de la Police Nationale,

Vous êtes engagés depuis maintenant 2 semaines dans un mouvement « social » spontané pour réclamer : des augmentations de salaire, les moyens nécessaire à vos missions, un sens à vos missions, l’arrêt des politiques de management venant directement du monde de l’entreprise privée, etc …

Ces combats sont les vôtres, ces combats sont les nôtres et notre combat dure depuis un moment.

Vous prenez conscience que même en étant taxé de « bras armé » du gouvernement, vous avez subi les politiques d’austérité et de casse du service public. La RGPP, la MAP désormais, nous avons tous subi leurs effets dévastateur. Au Ministère de l’Intérieur, comme ailleurs, les effectifs dans les filières de soutien ou en préfecture ont subi des coupes sombres.

Alors oui, disons les choses, l’image de la police nationale s’est assombrie compte tenu du rôle qui vous a été imposé dans la répression du mouvement social contre la loi travail. Ceci attelé au haut niveau de présence que vous devez assurer dans le cadre de l’état d’urgence. Vous êtes les soldats de l’intérieur, les cibles de Daesh dans le cadre de cette guerre inique que livre la France et pour laquelle les citoyens n’ont pas été consulté.

Cependant, votre mouvement actuel montre que vous aussi, vous considérez que des changements doivent s’imposer pour plus de service public au service du citoyen. Vous voulez que la Police Nationale ait également un rôle social et humaniste destiné à rassurer les populations.

Vous réclamez une rupture avec les organisations syndicales catégorielles qui depuis trop longtemps vous ont enfermé dans une cogestion et un corporatisme nocif, non seulement pour vous, mais pour les citoyens que vous devez protéger.

C’est pourquoi nous estimons, comme vous, que le temps de la rupture est arrivé.

Le 29 novembre, les organisations syndicales de la fonction publique appellent à une journée d’action pour la défense du service public, pour les salaires et nos conditions de travail. Ces revendications sont les vôtres.

Car le rôle de la Police Nationale est complémentaire de celui des autres services publics. Si l’État poursuit son abandon de rôle social, alors vous héritez des citoyens qui sont perdus dans une société sans valeur, sans protection sociale et qui sont tentés par les pires excès.

Le monde du travail a toujours eu à gagner à travailler à son rassemblement. Comme nous, vous vivez de votre salaire.

Nous appelons donc l’ensemble des fonctionnaires de police qui le peuvent à rejoindre nos rangs ce 29 novembre et à travailler à l’unité. Vous avez su montrer votre capacité à vous mobiliser malgré les freins statutaires.

Contacts Presse :
Frédéric GUILLO : 06 63 79 90 98
Antony CAILLE : 06 64 46 30 20
Pascal Mangenot : 07 87 03 70 27