Rencontre avec Mme KIRRY Directrice des Ressources Humaines de la DRCPN Vendredi 19 février 2016

vendredi 26 février 2016

En déplacement à Marseille, la Directrice des RH de la DRCPN, Mme KIRRY, a rencontré les
organisations syndicales en Préfecture de région, en présence de Mme COUDERT, SGA du SGAMI.
De nombreux sujets ont été évoqués sur la sphère préfecture, police et SGAMI. D’autres n‘ont pu
être abordés, n’entrant pas dans le domaine de compétence de la RH. La CGT-MI était représentée par
Florence CASSANT et Fabrice CAILLAT
En préambule, la RH précise que sa mission entre dans la continuité de la feuille de route sociale
de l’ELYSEE, avec pour objectif un meilleur parcours professionnel selon la catégorie.
Pour rappel le 31 mars une rencontre nationale avec les OS doit avoir lieu.
Sujets abordés, réponses et positions de la CGT
Recrutement :
La RH nous informe que suite au pacte de sécurité, un recrutement de 2761 effectifs en 2 tranches
doit avoir lieu, avec un concours de gardien de la paix exceptionnel et un raccourcissement de la
scolarité. »
Ce recrutement fait suite aux douloureux attentats qui ont touchés notre pays. La CGT considère
qu’il est bien peu ambitieux au regard des réels besoins et des ravages causés par la RGPP et la MAP,
d’autant plus que d’autres ministères vont voir leurs effectifs diminuer.
Nous revendiquons un recrutement en masse de fonctionnaires et une formation non
bradée.
La sécurité des Français n’est pas une donnée variable avec laquelle on peut jouer.
ASA (Avantage spécifique d’Ancienneté) :
La RH de nous fait part de l’erreur de droit excluant un bon nombre de fonctionnaires.
Un nouvel arrêté de décembre 2015 est venu redessiner les zones concernées (161
circonscriptions bénéficiaires de l’ASA). La RH attire notre attention sur la différence entre ‘’être
affecté’’ et ‘’intervenir’’ dans les quartiers difficiles pour pouvoir prétendre à l’ASA.
La RH doit s’atteler à faire des reconstitutions de carrière depuis 1995 et précise qu’il est inutile
de faire des recours, toutes les carrières seront reprises.
Les personnels écartés par le nouvel arrêté ‘’seraient’’ compensés par une prime indéterminée à
ce jour, à l’instar d’une prime de fidélisation en compensation.
La CGT considère que depuis cette loi de 91 cette erreur de droit a fait couler beaucoup d’encre.
Combien de temps se passera t il encore, avant que tous les cas soient étudiés et régularisés ???
L’administration doit faire de ce dossier une priorité et mettre tous les moyens pour régulariser
sans délai chaque agent concerné.
Manque d’attractivité du SGAMI-SUD :
La CGT met en avant la brutalité des réformes subies au SGAMI-SUD, ainsi que les charges de
travail qui s’alourdissent toujours et encore.
Les collègues de catégorie C qui occupent des postes de catégorie B sans contrepartie.
La pression subie par les agents, les postes à la BIEP qui restent vacants, notamment en catégorie
B.
La RH indique que c’est un problème de la France entière et n’exclue pas la possibilité de
recourir à des contractuels.
La CGT s’y oppose, car pour assurer un service public de qualité et constant, c’est le recrutement
de fonctionnaires dont la France a besoin, pas de pansements ou de collègues pour qui le même travail
égale un statut différent !!
RIFSEEP :
La CGT dénonce le fait que certaines directions centrales ‘’déclasseraient’’ cerains fonctionnaires
après avoir recueilli des données de leurs directions départementales.
La RH dément qu’il y aurait eu des instructions données en ce sens.
La CGT a toujours été opposée au traitement individualisé (‘’à la tête du client’’).
La réalité des faits rejoint nos craintes.La notification de votre classement dans cette grille du
RIFSEEP devrait être effectuée très bientôt, comme d’habitude de la part de l’administration.
N’hésitez surtout pas à utiliser vos droits de recours,dans les délais légaux, si cela ne vous
convient pas.
Manque d’espace l’ensemble des agents affectés en SGAMI :
La CGT met en avant les m2 non respectés, le manque de sanitaires, l’état des parkings, ainsi que
les failles de sécurité sur certains sites.
La SGA informe que le déménagement de la plate-forme chorus GN a été retardée pour accueillir
les effectifs nouveaux. L’OMP va partir. Le CRF et le CDSF vont bouger. Une option sur le site de Ste
Anne (8eme ardt) est également mise. L’échéance est de 2/3 ans. Une enveloppe de 450 000 € a été
déployée pour Noilly Prat. La CGT sera très vigilante quant à l’utilisation de cette enveloppe et des
travaux annoncés.
Postes administratifs occupés par des actifs :
Nous déplorons toujours ce manque de postes qui devraient pourtant être libérés et proposés à des
administratifs et remettre les actifs sur le terrain.
La RH nous informe que des fonctions supports sont en cours d’identification e,n accord avec le
RIME (référentiel interministériel des métiers) et que le travail de substitution se poursuit (remplacement
d’actifs par des non actifs en fonction de la spécificité des postes).
La formation :
Nous déplorons que le budget alloué soit insuffisant, que les droits soient inégauxselon le
service d’appartenance, alors que nous sommes tous des agents du Ministère de l’intérieur.
Consciente de ces lacunes, la RH maintient que les formations doivent profiter à tous et travaille
en ce sens.
En VRAC
Une CAP exceptionnelle va avoir lieu pour le PPNG(Plan Préfecture Nouvelle Génération),
Nécessité de réformer le dispositif de qualification de brigadier, 12 000 CEA titulaires de
brigadier doivent attendre 8/11 ans pour être promu brigadier, « c’est trop long »
Dès 2017 doublement des quotas d’avancement, 3000 la 1
ère
année, 1500Cube pour 3 ans
Chantier de concertation à ouvrieravec les OS concernant les OPJ et les titulaires des UV
Bientôt fin de l’expérimentation du cycle 4/2, de 6 mois, mesure phare du plan de lutte contre les
suicides, ldont e but est de concilier vie prof. et familiale.
Un questionnaire sera soumis à ceux qui ont expérimentés ce cycle avec une rencontre avec le
médecin de prévention.
Le retour au cycle d’usage se fera progressivement d’ici la fin d’année ????.
L’évaluation portera sur le bien être des agents et la nécessité du service.
- la RH consent que la police scientifiquea été oubliée, pas de position ni de calendrier officiel annoncés
quant au statut mais le dossier sera étudié, ce qui est légitime « 
- Dossier relatif à l’engagement de réformer les motocyclistesde 2014 : ne peuvent muter ni être promu
ils partent pour pouvoir passer de grade, la RH arrivée depuis 2015 n’a pas souvenir de ce dossier laissé
par son prédécesseur mais le note ….
****
Mme KIRRY nous a apparu être à l’écoute des doléances de personnels que nous présentions.
Cependant ne soyons pas dupes.
Rappelons nous tous ce qui attend les fonctionnaires en 2016
(Déontologie, droits et obligations, Temps de travail, territoriale, le protocole
PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations), la mise en place du
RIFSEEP et ce que nous combattons encore et toujours, le gel du point d’indice, la
pénibilité, le manque de perspective de nos déroulements de carrière…
Cela ne sera pas sans vous, sans toi,
Alors pour la défense de nos droits, de tes droits, de ton statut,
Pour la reconquête de nos acquis sociaux,
Syndique-toi CGT-MI