DEUXIEME RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A FREDERIC CORRADINI

dimanche 4 octobre 2015

Nous étions une cinquantaine de militants réuni ce 2 octobre 2015 devant à la Préfecture de Police à l’appel de l’UD CGT de Paris, des syndicats CGT de la Préfecture de Police et du SGAP de Paris pour soutenir notre camarade Frédéric CORRADINI qui était reçu par la DRH. En effet, notre camarade est victime de discriminations syndicales odieuses de la part des cadres de son service, le garage central de la Direction opérationnelle des services logistiques et techniques.
Un dossier totalement à charge a été constitué contre notre camarade pour tenter de le « licencier » de son service et faire un exemple pour freiner les ardeurs militantes des autres militants CGT du service.
Face à notre première mobilisation le 23 septembre et notre dénonciation de ces agissements, la DRH souhaite enquêter pour vérifier « l’objectivité » des griefs retenus contre Frédéric.
C’est dans ce cadre qu’il a été reçu.
Aucune décision n’est encore prise mais cette audience a permis à notre camarade de dénoncer la machination dont il est victime ainsi que le harcèlement dont il fait l’objet. Pour une fois quelqu’un acceptait de l’entendre depuis 2 ans...
Surtout, ce rendez-vous a permis d’apporter certains éléments à la DRH en prévision de son déplacement au sein du garage le lundi 5 octobre, déplacement visant à vérifier la neutralité et l’authenticité des éléments retenus contre notre camarade.
Nous restons donc sur le qui-vive et vous tiendrons informés des suites et éventuelles initiatives prises.
Nous tenons à remercier tous les camarades qui nous ont apporté leur soutien dans cette épreuve de force avec la Préfecture de Police.
Dans la continuité de l’action du 23 septembre sur la défense des libertés syndicales et face à de telles attaques, nous devons plus que jamais prouver dans ce type de situation que lorsque l’on touche un militant, c’est toute la CGT qui est attaquée !!!
TOUS ENSEMBLE POUR LA TTULARISATION DE FREDERIC CORRADINI