LE 8 OCTOBRE 2015 : MOBILISATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

mercredi 2 septembre 2015

Le gouvernement français déroule une politique d’austérité insupportable qui remet en cause notre modèle social assis sur l’égalité, la justice et la solidarité, cédant ainsi aux pressions des puissances financières, au MEDEF et aux injonctions de Bruxelles.

Accompagnées par une bataille idéologique inédite, les politiques pour l’emploi se traduisent trop souvent par des mesures de régression qui impactent tous les salariés. De la loi Macron à la loi Rebsamem, du refus de toute augmentation des salaires à la baisse du livret A, du flicage des chômeurs à la menace sur le financement des contrats aidés, etc....., c’est un avenir bien sombre pour les travailleurs s’ils ne se mobilisent pas.

Les organisations syndicales nationales CGT, FSU et Solidaires réaffirment leur volonté de contribuer au renforcement des mobilisations et à leurs convergences, dans un cadre unitaire le plus large possible.

Elles appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle le 8 octobre prochain autour d’une plateforme commune pour :

- Augmenter les salaires, les retraites, les minimas sociaux et le point d’indice des fonctionnaires ; - Promouvoir l’égalité salariale femmes / hommes ; - Améliorer les conditions de travail et réduire le temps de travail pour créer des emplois, combattre et réduire le chômage ; - Pérenniser et améliorer les garanties collectives ; - Pérenniser et améliorer la protection sociale, les retraites complémentaires, pour garantir les droits à la santé et à la retraite ; - Développer les investissements pour relancer l’activité économique en tenant compte des impératifs écologiques ; - Conforter et promouvoir les services publics.

Dans la Fonction Publique, l’austérité se traduit par le gel du point d’indice depuis 2010, les suppressions d’emplois massives chaque année, les abandons ou externalisations de missions, la dégradation des conditions de travail...

La CGT-POLICE SGAP PARIS s’inscrit pleinement dans cette lutte revendicative et appelle d’ores et déjà les agents à participer massivement à la journée d’action du 8 octobre 2015. Les conditions d’organisation de la manifestation seront précisées ultérieurement.

*****

Pour la CGT, les politiques d’austérité doivent être stoppées immédiatement. Il faut changer de logique : ce n’est pas en contractant la demande, qui est tirée en premier par le pouvoir d’achat, que la production repartira et les emplois seront créés. C’est pour cela qu’il faut de toute urgence AUGMENTER LES SALAIRES, LE TRAITEMENT DES FONCTIONNAIRES, LES RETRAITES, LES MINIMAS SOCIAUX.

Pour la CGT, c’est en partageant le travail et en donnant à tous la possibilité de travailler que le chômage pourra être résorbé et les emplois créés. Ce n’est surtout pas en augmentant la durée du travail que l’on permettre à ceux qui n’ont pas d’emploi, et les jeunes en premier, d’en avoir un. C’est pour cela que LA CGT DEMANDE LA BAISSE DU TEMPS DE TRAVAIL A 32 HEURES : PARTAGEONS LE TRAVAIL POUR AUGMENTER L’EMPLOI !