Un acte odieux et criminel vient d’être commis par des terroristes en plein jour, en plein Paris. Inconcevable et inadmissible dans une société policée.

samedi 10 janvier 2015

COMMUNIQUE

Un acte odieux et criminel vient d’être commis par des terroristes en plein jour, en plein Paris.
Inconcevable et inadmissible dans une société policée.
Leurs auteurs et les éventuels commanditaires de ce forfait doivent être identifiés, interpellés, déférés à la Justice et punis.
En s’attaquant au journal « Charlie Hebdo » emblème d’une presse libre, irrévérencieuse, c’est à la liberté d’expression et d’opinion qu’ils visaient.

En abattant froidement des policiers c’est à l’Etat qu’ils s’en sont pris.

Les terroristes règlent leurs comptes avec la Démocratie et la République.

Nous sommes choqués par cette violence brute, affligés en songeant aux victimes et à leurs proches,
Dévastés par l’ampleur des attaques et les forces qu’elles mettent en jeu tant en amont qu’à postériori, mais aussi inquiets quant aux possibles débordements et à l’exploitation malsaine auxquels l’évènement peut donner lieu.

Lutter sur tous ces fronts et leur probable extension va nécessiter la mobilisation et la coopération de services spécialisés, bien renseignés et entraînés, bien équipés, bien encadrés et dirigés mais aussi celle d’esprits éclairés pour éviter les dérapages idéologiques .

Dans notre société une presse libre, indépendante est indispensable et la Police est le rempart légitime contre toute forme d’incivilité. Nous rendons un respectueux hommage aux journalistes et aux policiers qui ont aujourd’hui payé un lourd tribut à nos exigences de citoyens, ainsi qu’aux autres victimes plus anonymes de ce déchaînement de haine.
Nous ne devons rien céder, tant sur le terrain matériel qu’intellectuel et combattre unanimement toute forme de fanatisme, d’intolérance, de communautarisme qui mettent en danger violemment ou insidieusement notre démocratie.

A Montreuil le 7 janvier 2015
Pour le bureau ,
Annie JOUAN , secrétaire générale