Pour une lecture syndicale de la fiche de paye !

Un mouvement social inédit s’est installé en France avec comme préoccupation initiale la taxe sur les carburants, question étendue au « pouvoir d’achat ». Certains demandent que celui-ci soit augmenté en supprimant des taxes, des impôts ou encore en diminuant les cotisations sociales. Or, diminuer les cotisations sociales (sachant que c’est surtout les employeurs qui portent cette demande), cela revient à demander la baisse des salaires, car les cotisations sont du salaire socialisé et différé (financement de la Sécu notamment). Ouh là, ça semble bien compliqué tout ça entend-on déjà à cet énoncé. Et pourtant, c’est du salaire, de votre salaire de travailleur dont il s’agit.

C’est pourquoi la CGT-Usiaom a estimé nécessaire de permettre aux agents du ministère de l’intérieur – et plus largement – de comprendre ce qu’il y a sur leur bulletin de paye, afin de connaître comment celui-ci est construit : comment arrive t-on au montant qui tombe sur le compte en banque à la fin du mois ? Qu’est-ce que le salaire  brut ? Le salaire net ? En quoi le salaire net n’est-il pas le seul élément du salaire qui appartient aux salarié-es mais bien comprendre que c’est le tout (salaire payé + cotisations salariales + cotisations patronales) qui appartient au salarié-e ? Est-ce compliqué à comprendre ? Non, pas tant que cela. C’est surtout indispensable parce que tous les salarié-es doivent comprendre ce qu’est leur salaire, ce qui leur permet de vivre. Pour pouvoir pleinement et largement revendiquer l’augmentation générale des salaires, et pour les fonctionnaires, ce qui en constitue la base, le point d’indice.

Dans le contexte actuel, si les travailleurs ne veulent pas être laissés pour compte, il est temps de faire entendre leurs revendications : augmentation des salaires, des retraites et des allocations, avec une indexation automatique sur les hausses de prix. L’objectif c’est que personne chez ceux qui doivent travailler pour vivre ne puisse ignorer qu’en imposant l’échelle mobile des salaires les travailleurs défendent l’existence de toutes les classes populaires contre l’accaparement des richesses par le grand patronat et les banquiers.

Tract CGT lecture fiche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.