6 DÉCEMBRE 2018 : LES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES, UN RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER !

6 DÉCEMBRE 2018 : LES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES, UN RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER !

Elles représentent un crucial enjeu de démocratie sociale puisqu’un peu plus de 5 millions de fonctionnaires vont élire leurs représentants qui les feront participer à la détermination des règles individuelles et collectives ; celles-ci les régiront durant les quatre années à venir.

Et ces quatre années nous promettent des réformes vitales pour la fonction publique déjà bien affaiblie en terme d’effectifs et de moyens : la refonte du statut des fonctionnaires, la suppression du code des pensions civiles et militaires.

Vous allez avoir besoin de représentants combatifs, de terrain, expérimentés, soucieux des problèmes que vous rencontrez quotidiennement tant sur le plan professionnel que personnel puisque votre travail impacte votre vie de chaque jour, vos familles, votre environnement social, votre santé physique et mentale.

Pas de ceux que vous rencontrez seulement au moment des élections précisément, avec l’attaché case à bout de bras en vous assurant qu’ils s’occuperont de vous avant tout – alors qu’ils se sont d’abord occupés d’eux, de leurs carrières…. Et qui vous tiennent ce raisonnement fallacieux :  « votez-pour nous, nous siégeons dans les commissions, vous êtes assurés de notre soutien … » et les mêmes vous laisseront tomber quand il s’agira d’aller vous défendre réellement en cas de souffrance au travail, d’injustices, de problèmes disciplinaires.

Ils ne sont pas inamovibles comme ils vous le font croire car siègent ceux pour qui vous votez ! Si vous êtes mécontents ou insatisfaits de vos représentants vous pouvez en changer.

Ils existent ! J’en ai rencontrés tout au long de ma carrière, passée au travail sur le terrain et non dans les bureaux « du syndicat » . A se demander ce que certains représentants font de leur délégation et même d’autres, de leurs journées…..J’en ai rencontré un que j’interrogeais sur le poste qu’il allait choisir en sortie d’école d’officier et qui m’a répondu « pas d’importance, je suis permanent syndical, j’y retourne… » j’étais soufflée !

Pour certains le syndicat c’est une planque, pour d’autres c’est un sacerdoce, sachez faire la différence !

Un syndicat n’est pas là pour vous faire avaler les couleuvres de l’Administration mais pour vous écouter et se battre pour vos conditions de travail, vos carrières, vos rémunérations, mais pas seulement. Il doit veiller à ce que votre travail, votre engagement au service du public soient reconnus et pour vous défendre en cas de coup dur, vous qui vous exposez tellement dans l’accomplissement de vos missions.

Et nous les retraités nous sommes toujours des vôtres car ce métier nous colle à la peau même si nous aspirons à profiter enfin de loisirs mérités ; nous sommes là pour vous alerter quand se profilent des mesures qui menacent le troisième et le quatrième âge de votre existence. La retraite arrive plus tôt qu’on le pense, il faut s’y préparer quand on est encore en activité car l’Administration peut vous réserver d’amères surprises…

C’EST LE NOMBRE ET L’UNION QUI FONT LA FORCE, QUI ELLE, FAIT PROGRESSER ET GAGNER (quand on s’en sert…)

ALORS VOTEZ ! VOTEZ CGT !

Annie JOUAN,

Secrétaire Générale UFR-POLICE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.