RÉFORME DE LA FILIÈRE TECHNIQUE POUR LES ADJOINTS ET CONTRÔLEURS AU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

Les agents techniques sont trop souvent méconnus dans leurs qualifications, leur rôle et leur place au sein de la communauté de travail. Ils accomplissent des missions importantes qui ne sont pas valorisées, leurs déroulés de carrière sont insuffisants, les débouchés réduits, alors qu’ils travaillent dans un contexte de réduction des moyens, des effectifs, avec des externalisations qui entraînent l’affaiblissement de la filière technique au sein du ministère.

La CGT se bat pour que les agents de la filière technique soient reconnus à leur juste place au sein du ministère de l’intérieur, que ce soit au sein du secrétariat général que de la police nationale (et en ce sens la CGT considère que la fusion des corps des adjoints techniques peut constituer un point d’appui).

Une
réforme de la filière technique pour les corps des adjoints et des contrôleurs est actuellement en cours au ministère de l’intérieur.

Objectifs de cette réforme :
– régionaliser les affectations des lauréats de concours de CST pour éviter les désistements importants constatés ;
– donner des perspectives d’évolution de carrières aux adjoints techniques dont les spécialités n’existent pas en catégorie B ;
– favoriser la promotion sociale interne par la mise en place d’un examen professionnel de CST ;
– augmenter le nombre de promotions internes (concours interne, examens professionnels et promotions au choix) dans le corps des CST en fusionnant les deux corps d’adjoints techniques du ministère de l’intérieur.

Décisions :
mise en place d’un concours national de CST à affection zonale ;
création de nouvelles spécialités dans le corps des CST (chef de garage / surveillance, prévention et maîtrise des risques / communication / hébergement et restauration);
mise en place d’un examen professionnel (sans mobilité géographique) pour accéder au corps des CST ;
fusion du corps des adjoints techniques de l’intérieur et de l’outre-mer et du corps des adjoints techniques de la police nationale.

*******


La CGT veillera à ce que cette réforme soit concrètement favorable aux agents de la filière technique au ministère de l’intérieur. Pour les agents, une solution pour permettre la poursuite de nos actions : voter et faire voter CGT aux élections professionnelles qui auront lieu (vote électronique) du 30 novembre au 6 décembre 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.